Différend transnistrien

La constitution de la Moldavie fixe le cadre d’un Etat unitaire. Toutefois, l’article 2 de la loi fondamentale donne une base juridique à la politique de décentralisation : elle prévoit que les « agglomérations de la rive gauche du Nistru et certaines agglomérations du Sud de la Moldavie peuvent bénéficier de formes particulières d’autonomie ».

Le problème de la Transnistrie découle directement de la création par l’URSS, en 1940, d’une entité hybride, la République soviétique socialiste moldave (RSSM). Celle-ci fut constituée à partir de l’union artificielle entre la Bessarabie - qui venait d’être prise par l’Union soviétique à la Roumanie et amputée d’un quart de son territoire - et la Transnistrie - qui représentait 60 % de la « République autonome socialiste soviétique de Moldavie » (RASSM).

Le gouffre qui sépare la Transnistrie et la Moldavie ne cesse de s’agrandir… officiellement. Depuis l’élection de Voronine en 2001 à la présidence moldave, chaque parti tente de prendre l’ascendant sur l’autre. Depuis 2001, malgré la structure pentalatérale des négociations (constituée de la Moldavie, (...)

L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) est née lors de la Conférence sur la Sécurité et la Coopération en Europe (CSCE) ouverte en 1973 pour favoriser le dialogue et la négociation multilatérales entre l’Est et l’Ouest. La Moldavie y entre le 30 janvier 1992, et la Mission a été (...)

Reproduit avec l’accord de « Euro-Power - Europe-puissance » (www.euro-power.fr) Dov Lynch, Engaging Eurasia’s Separatist States : Unresolved Conflicts and De Facto States, Washington D.C., United States Institute of Peace Press, 2004. La politique de voisinage oriental est un laboratoire (...)

La Transnistrie est divisée en raions ("régions administratives) : il y en a six, en plus de la capitale Tiraspol. Camenca (Каменка), également Kamenka Dubăsari (Дубоссары), également Dubossary Grigoriopol (Григориополь) Rîbniţa (Рыбница), également Rybnitsa Slobozia (Слободзея) Tiraspol (Тирасполь) Tighina (...)

Déclaration de la présidence au nom de l’Union européenne sur le « référendum » organisé le 17 septembre 2006 dans la région de Transnistrie de la République de Moldavie CONSEIL DE L’UNION EUROPÉENNE Bruxelles, le 18 septembre 2006 12925/06 (Presse 256) P 117 L’Union européenne est au courant du «  (...)

Pas de surprise Les résultats des élections présidentielles en Transnistrie n’ont pas laissé place à la surprise : Igor Smirnov a une fois de plus récolté plus de 80% (82,4%) des suffrages exprimés, avec une participation de deux tiers (66%) de l’électorat. Igor Smirnov était opposé à trois autres (...)

Article de Nicu Popescu paru dans flux.md le 22 décembre 2006 choisi par Florent Parmentier, traduit par Valentina Bagrin et relu par Michèle Chartier. C’est un paradoxe, mais le véritable architecte de la politique extérieure de la Moldavie depuis la déclaration de l’indépendance, ce n’est (...)

« Quelques instants après l’explosion, je suis revenu à moi et j’ai senti que ma bouche était pleine de terre, d’éclats d’obus de grenades et de dents brisées. Je sentais que je me noyais dans mon sang. J’ai craché et j’ai entendu ma voix résonnant sur la surface de métal de la voiture blindée dans laquelle je me dirigeais vers les forces ennemies. Je ne voyais rien, seulement un gris intense. J’ai essayé me relever, mais sans aucun résultat. J’ai baissé la tête et j‘ai pensé que c’était ma fin ».

0 | 10 | 20 | 30 | Tout afficher