Différend transnistrien

Alexandru Şendrea Quand la guerre sur le Nistru a éclaté, le journaliste Alexandru Şchendrea, chef de département à la rédaction de l’hebdomadaire „Vocea Poporului” („La voix du peuple”), avait 36 ans. Le soir du 30 mars 1992, vers 22h00, il a dû signer l’avis de mobilisation. Le courrier lui a dit qu’il (...)

Officiellement, personne n’entre, ni ne sort de ce pays non-reconnu, situé entre la Moldavie et l’Ukraine. Mais un artiste moldave y a promené sa brouette sans que personne ne s’en soucie, raconte le journal Timpul. Article de Pavel Paduraru Un artiste dans le trou noir de l’Europe « Dans ce (...)

« Je suis prêt à voler sur la Lune, si cela aidait à réintégrer la Moldavie », c’est ce qu’a déclaré le premier ministre moldave Vlad Filat en parlant de sa rencontre avec le leader de la Transnistrie, Evguény Chevtchouk, qui a lieu en Allemagne. A noter que les deux officiels ont pris le même avion pour (...)

Vera Semionova, agricultrice : « C’est simple. 9% de nos terres sont en Moldavie. 91% sont de l’autre côté de cette route. Depuis 1992, c’est la frontière. »

Anna, 28 ans, est lasse de « vivre dans un pays qui n’existe pas aux yeux du monde ». Les habitants de Transdniestrie, région séparatiste pro-russe de Moldavie, veulent une reconnaissance mais vivent douloureusement le conflit en Ukraine voisine. Après le rattachement de la Crimée à la Russie, la (...)

Avant, Dmitri était activiste. Pendant 10 ans, il a prôné la paix et a tenté de réconcilier la Moldavie et la Transnistrie, un État non reconnu, situé entre l’Ukraine et un fleuve. Mais au fil du temps, le jeune homme a décidé de tout changer. Face à l’apathie de l’État, il a ouvert avec des amis deux auberges de jeunesse qui viennent en aide aux nécessiteux de la région.

Première partie La chute de l’Union Soviétique a été, pour plusieurs anciennes républiques soviétiques, comme une explosion. Bien qu’on ait aspiré à l’indépendance, on s’est retrouvé avec des éclats d’obus et des conflits armés. En Moldavie, alors que certains luttaient pour faire renaître la langue et les (...)

Deuxième partie Lire la première partie Sur la rive gauche du Dniestr, où l’on parle russe, la monnaie d’échange est le rouble transnistrien et la plupart des habitants de la région se déclarent fidèles à la Russie. Cependant, huit écoles où l’enseignement est dispensé en roumain fonctionnent toujours (...)

Article rédigé par Marion Roussey, en collaboration avec Claude R. Suite au décès d’un conducteur moldave, abattu par un militaire des forces d’interposition sur la ligne de cessez-le-feu entre la Moldavie et la Transnistrie, les tensions entre les deux régions menacent de se réactiver. Tandis que (...)

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | Tout afficher