15 enseignantes moldaves de FLE à la découverte de la France

0 vote

Quinze enseignantes moldaves de français ont fait, en juin dernier, un stage linguistique et culturel dans le Cher, en France. Cette opportunité d’immersion dans la réalité française leur a été offerte par l’Alliance française de Moldavie et l’Association “Solidarité Laїque”, dans le cadre du projet “Francophonie et Solidarité”, coordonné par Gérard Broussaud. Notre portail a cueilli les impressions des participantes à ce stage.

Première partie

Ina Lisnic, enseignante de français au Collège Polytechnique de Bălți : « J’enseigne le français depuis 17 ans. Chaque fois que je commençais un cours avec de nouveaux élèves, pour éveiller leur intérêt pour la langue française je leur parlais de la France, de ses monuments, de l’histoire et de la culture française. Mes connaissances sur la culture française provenaient des livres et des discussions avec mes amis moldaves qui habitent en France, car je n’avais jamais visité le pays dont je parlais la langue.

Le jour de mon arrivée en France a été magnifique (après 48 heures de voyage en car !). Arrivée à 6 heures du matin, un petit café, le tour de Paris en voiture avec des gens très sympas, deux heures en TGV, une heure en voiture de Nantes à Billiers, un village dans le sud de la Bretagne. C’est un endroit comme dans les contes de fées, avec ses maisons en pierre, ses rues étroites et fleuries qui mènent vers le bord de la mer.

La famille d’accueil a été très hospitalière, gentille et admirable, grâce à quoi mon séjour a été fabuleux ! Marianne et Christian m’ont fait découvrir la culture gastronomique française. J’ai goûté des spécialités françaises, des fruits de mer, la diversité des fromages, de la mousse au chocolat, du caramel au beurre salé, diverses charcuteries. J’ai surtout apprécié la tradition de l’apéritif quand on reçoit des invités - l’occasion de goûter le célèbre champagne français, le cidre, ainsi que les vins français. Avec Christian et Marianne, nous avons eu des sorties et soirées entre amis, promenades sur la plage, randonnées, visite de l’océanarium du Croisic, du cimetière à bateaux, une croisière dans le golfe du Morbihan, visite au Festival Photo La Gacilly.

Cette famille m’a organisé une véritable immersion, ce qui a été un excellent moyen de renforcer mes connaissances en termes de culture et civilisation française. Passionnés comme moi pour la littérature, j’ai longuement échangé avec Marianne et Christian sur divers auteurs classiques et ils m’ont fait connaître des auteurs populaires, comme Guillaume Musso, Anna Gavalda ou Marc Lévy.

Ils m’ont également donné l’occasion de rencontrer leurs amis et c’est ainsi que j’ai connu, par exemple, Vincent, un rééducateur d’un réseau d’aide pour les enfants en difficultés ou Sophie, enseignante spécialisée, Dominique, éducatrice dans un centre d’accueil pour les enfants des mariniers.

De plus, j’ai pu apprendre des expressions utilisées souvent dans le langage courant, comme « pleuvoir des cordes », « de bouche à oreille », « donner sa langue au chat », « il fait un froid de canard », « être à l’aise comme un poisson dans l’eau », etc… J’ai eu l’occasion d’observer comment vivent les locaux, de connaître de nouvelles façons de penser, un nouveau savoir-faire.

Du point de vue professionnel, mon stage a été très enrichissant. J’ai appris le fonctionnement du système français d’enseignement. J’ai acquis de nouvelles compétences en matière de gestion des classes avec des élèves de niveaux différents, des méthodes et techniques de travail en classe.

Le Lycée professionnel de Locminé (métier de la mode et maintenance des matériels) et le Lycée Colbert de Lorient (formation technique et professionnelle) ont été deux établissements qui m’intéressaient particulièrement, vu que j’enseigne dans un lycée professionnel. J’ai été surprise de voir les installations et les outils techniques que ces lycées mettent à la disposition des élèves.

Les deux derniers jours du stage, je les ai passés à Paris, dans la compagnie de mes collègues. La promenade en bateau mouche a été magnifique - nous avons admiré les sites les plus emblématiques de Paris ! Dorénavant, je vais parler avec beaucoup plus de passion à mes élèves des attractions touristiques de la capitale française !

Ce séjour m’a offert des expériences largement positives et très enrichissantes. Le point fort de ce stage a été l’immersion totale qui m’a permis de contacter avec plein de gens. Grâce aux contacts avec autant de personnes différentes, j’ai pu découvrir d’autres traditions, habitudes, façons de penser.

Un détail notable et marquant de mon séjour c’est que j’ai réussi à me faire des amis que j’ai quittés avec des larmes aux yeux et que j’espère revoir le plus tôt possible. Merci aux organisateurs pour cette expérience inoubliable !  »

A suivre

Le 18 juillet 2019