Le « Codru » à Paris

2 votes

Nous avons déjà expliqué aux visiteurs de notre portail ce que le mot « Codru » veut dire pour les Moldaves : ce mot désigne une forêt séculaire, mais, en fait, Codru veut dire beaucoup plus que ça… Dans le folklore, le Codru est personnifié – on se plaint au Codru, on demande son soutien…

Et voilà qu’on retrouve le « Codru » … à Paris - c’est un endroit où l’on peut acheter divers produits provenant de Moldavie, une affaire de famille mise en place avec beaucoup de passion.

Les époux Constantin et Maia Bunescu, ensemble avec leurs enfants, Iulia et Ion, ont quitté la Moldavie il y a plus de 17 ans et se sont installés en France.

« Nous sommes venus en France avec toute la famille, raconte Iulia. Dû au fait qu’on était tous ensemble, cela n’a pas été trop difficile, du point de vue moral. Bien sûr, il y eu la barrière de la langue, il a fallu que nous nous intégrions dans une nouvelle société. En plus, tandis que l’adaptation n’a pas été très difficile pour mon frère et moi, car nous étions très jeunes, nos parents, par contre, ont eu de la peine à s’intégrer. Le plus difficile c’était la nostalgie – on s’ennuyait de grand-mère restée en Moldavie, de nos proches… Nous n’avons pas pu rentrer en Moldavie pendant six ans ».

Le mal du pays et la nostalgie de tout ce qui est lié à la patrie a fait naître l’idée d’ouvrir un magasin moldave à Paris.

Iulia : «  L’idée d’ouvrir un magasin de produits de Moldavie est devenue une nécessité. Nous avions la nostalgie des goûts de chez nous. Par ailleurs, je crois que nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette idée. Beaucoup de Moldaves souhaiteraient apporter un petit morceau de Moldavie en France. Mais pour le faire, il faut beaucoup de courage, de la confiance en ses propres forces … Et bien sûr, il faut avoir les pieds sur terre ».

Ils apportent un peu de tout de Moldavie pour délecter leurs compatriotes vivant maintenant en France - des bonbons, des gâteaux, des biscuits de Moldavie, des céréales et bien sûr des vins des producteurs moldaves.

Leurs clients sont surtout des Moldaves et des Roumains, des Russes, des Polonais, et de plus en plus de Français découvrent leurs produits. Ils ont déjà un client français qui vient régulièrement pour acheter du gâteau « Poveste » (« Conte de fées »), ainsi que des acheteurs fidèles de vin.

Les Bunescu ont ouverts en France deux magasins où ils vendent des produits moldaves, ainsi qu’un restaurant avec des spécialités traditionnelles. Toute la famille s’occupe de l’affaire. Iulia et Ion ont assumé la responsabilité de la partie administration, tandis que les parents voyagent souvent en Moldavie et maintiennent les contacts avec les fournisseurs.

Pourquoi le nom « Codru » ? « Parce que nous venons du cœur de Codru !  », a expliqué Iulia.

D’après une interview d’Ecaterina Turcan-Hacina publié sur https://www.zdg.md/editia-print/social/diaspora/codrul-de-la-paris

Le 28 février 2018