Attractions touristiques

La ville de Bălţi, 3e ville la plus peuplée de Moldavie, est surnommée la « capitale du nord ». C’est une jolie ville, abondante en arbres et en fleurs, comme toutes les villes moldaves. En 2006, la ville a marqué son 585e anniversaire. En effet, l’histoire de la ville de Bălţi remonte à l’an 1421.

Le monastère de Căpriana, situé en plein centre du pays, au milieu des forêts séculaires, est un des plus anciens complexes monastiques de Moldavie. L’histoire du monastère de Căpriana est souvent associée à l’histoire de la Moldavie. C’est un monument d’une valeur culturelle et historique exceptionnelle pour notre peuple.

« Notre air est comme dans les Alpes », affirment avec fierté les habitants de Vadul-lui-Voda. Les recherches ont confirmé qu’aux environs de cette ville la concentration de l’oxygène dans l’air est de 20% supérieure aux autres villes de l’Europe de l’Est, étant comparable à celle des Alpes.

Le village de Cosăuţi qui se trouve dans le nord du pays, à 160 km de la ville de Chişinău, est une des localités moldaves dont on entend souvent parler. Le village est surtout connu grâce à ses gisements de roches (surtout- grès et calcaire). C’est l’unique place de Moldavie où le granit sort à la surface (formant le fameux monument géologique « Praguri »). Aux environs de Cosăuţi furent découverts des gisements de spath d’Islande, un minéral précieux utilisé dans l’industrie militaire et spatiale.

Loin du vacarme citadin, un chemin vicinal mène vers une localité avec une histoire imprégnée de mystère. Il s’agit de Tabăra, un petit village avec de jolies maisons et avec des gens ouverts, sincères et respectueux. A Tabăra on se sent comme chez soi : les passants saluent ceux qu’ils rencontrent, sans égard que c’est un inconnu et peuvent même s’arrêter pour nouer une conversation.

Le complexe « Le parc de Mîndîc », qui a le statut de monument de la nature protégé par l’Etat, comprend un large parc, un manoir, un moulin d’eau avec un aqueduc puissant, six lacs, deux ponts de bois et un caveau familial. Il est situé à 4 km du village de Mîndîc, dans le nord du pays, et fut fondé en 1896 par Kaetan Ohanowicz, originaire de Pologne.

Le musée “Alexei Mateevici” se trouve dans le village de Zaim, district de Causeni. Il fut ouvert le 26 mars 1988, à l’occasion du centenaire du poète martyr Alexei Mateevici. L’idée d’inaugurer le musée fut lancée par un professeur de langue roumaine de ce village, devenu ultérieurement directeur du musée.

Le village de Rudi, situé dans le nord de la Moldavie, à environ 200 km de la capitale, est une des plus intéressantes localités de notre pays. On y découvre des vallées profondes, beaucoup de rochers aux formes étranges, des grottes énigmatiques, des seuils au fond de la rivière de Bulboaca, une cascade de 10 mètres, ainsi que des vestiges pré-historiques, des fortifications antiques, une église ancienne.

Le Musée National d’Histoire de la Moldavie se trouve en plein centre historique de la capitale moldave, étant abrité par un bâtiment remarquable par son architecture et histoire.

En 1908, dans le village moldave de Cojuşna fut créée une entreprise vinicole qui produisait du vin en stricte conformité avec les technologies françaises. Depuis, le long de presqu’un siècle, cette entreprise, malgré diverses intempéries, continue à produire des vins de qualité incontestable.

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | Tout afficher