Une histoire vraie à propos du 9 mai : ne l’ignore pas, lis-la !

0 vote

Melania et Timotei ont eu trois fils : Grigore, Trifan et Gheorghe. Grigore a été recruté à la guerre par les Russes et Trifan - par les Roumains. Trifan est tombé sur le Don, en automne de l’an 1942. Grigore est décédé en janvier 1943, près de Stalingrad. Gheorghe, le plus jeune, a été enrôlé dans l’armée russe en février 1945 et il est tombé à Berlin, le 8 mai 1945.

Melania et Timotei n’avaient désormais que leur petit-fils, Ionel, fils de Grigore, car seul Grigore avait été marié. Mère Melania est décédée en février 1947 à cause de la famine. Timotei, son mari, a survécu la famine, mais, accablé par la vie dure, il s’est adonné à la boisson. En hiver de l’an 1949, à Noël, tout ivre, il criait dans une taverne qu’il allait tuer Staline. On l’a immédiatement arrêté et condamné à 25 ans de prison. Il n’est jamais revenu dans son village - il est mort dans la prison.

Ionel s’est marié très jeune, en 1953, quand Staline est mort. Ileana, sa femme, a mis au monde des jumeaux, deux garçons - Igor et Slavic. Ionel, aujourd’hui père Vanioucha (version en russe du nom Ionel – note du traducteur), vit plutôt bien, il est actif dans la politique. Je l’ai vu récemment - il distribuait des journaux en langue russe avec une photo de Dodon à la une (Igor Dodon, politicien moldave, actuel président de la Moldavie - note du traducteur).

Les trois hommes – père Vanioucha, Igor et Slavic - ne s’entendent pas, ils ne se parlent même pas. Ils se sont disputés dans les 1990. Igor est adepte des communistes et Slavic - de Ghimpu (ancien leader du Parti Libéral – note du traducteur). Les deux filles de Slavic travaillent en Italie et les deux fils d’Igor - en Russie.

Comme je vous l’ai dit, ils ne se parlent plus depuis les années ‘90. Dans le village, on espère à une réconciliation entre les frères.

Moi, je n’y crois pas.

C’est trop tard.

Texte de Constantin Tănase, publié sur https://www.timpul.md/articol/o-poveste-adevarata-despre-de-9-mai-nu-te-grabi-citete-o-58828.html

Traduit pour www.moldavie.fr

Le 9 mai 2020

info document