Publicité Votre publicité ici !

L’histoire d’un tapis

0 vote

Une famille moldave a survécu en Sibérie grâce à un tapis traditionnel. Les Tănase, originaires du village moldave de Nemţeni, ont été déportés à Tioumen, région de Sourgut, le 13 juin 1941.

«  Quand on est venu nous chercher, ma mère a emporté un tapis qu’elle avait tissé.

En Sibérie, quand nous n’avions rien à manger, ma mère a décidé de vendre son tapis pour un seau à pommes de terre. Les Russes qui l’ont acheté ont demandé où ils pouvaient le mettre et ma mère leur a expliqué que c’était un tapis à mettre au mur.

Source photo : page Facebook Zestrea din Moldova

Le soir, quand les nouveaux propriétaires du tapis allumaient la lumière dans leur maison, nous regardions le tapis à travers la fenêtre. Je me souviens que nous avons beaucoup souffert à cause du fait que le tapis n’était plus à nous  », se souvient Nina Tănase qui a connu le calvaire des déportations.

Le 29 juillet 2021.

Revenir en haut
Soutenir par un don