Musique

Friedrich Pfeiffer, chef d’orchestre autrichien, a parcouru en moto le trajet de Vienne à Butuceni afin de participer au festival de musique classique en plein air DescOPERĂ.

Cette jolie formule - « La chanson est le seul ambassadeur qui n’a pas besoin de traducteur » - a réuni les amateurs de la musique à la Bibliothèque nationale de Chișinău au sein d’un salon musical dédié à la Journée mondiale de la musique, célébrée le 21 juin. Svetlana Manuil Cette action est due (...)

Article de Gilles Ribardière Il y a quelques mois, un large public européen a pu découvrir une toute jeune musicienne grâce à l’émission d’ARTE animée par le célèbre ténor Rolando Villazon, « Les stars de demain » : Adriana Babin offrait à nos oreilles la douceur des sons de sa flûte de Pan qu’elle mettait (...)

D’origine grenobloise, Eliane Aberdan, actuellement en résidence aux Etats-Unis, présente en exclusivité et en première exécution son concerto pour orchestre et contrebasse, « Otohime ». Eliane Aberdam a étudié le piano au Conservatoire national de Grenoble. Professeur de musique et compositrice (...)

Olga Busuioc est une soprano d’origine moldave qui vit en Allemagne depuis deux ans. Après avoir été applaudie dans plusieurs capitales européennes, la chanteuse semble avoir été surtout conquise par le public allemand. Ou, peut-être, son choix a-t-il été déterminé par l’homme qu’elle aime et qui est à (...)

Elle est une des sopranos les plus fameuses et les plus appréciées de sa génération, considérée comme un phénomène dans l’histoire de l’opéra. C’est une cantatrice qui possède des capacités vocales exceptionnelles et qui se distingue par une présence scénique séduisante. Il s’agit de la chanteuse moldave, Valentina Naforniță - une des voix d’or de l’Opéra d’État de Vienne qui, très jeune, a conquis les plus grands opéras du monde. En même temps, elle ne cesse pas de faire connaître son pays - chaque fois qu’elle monte sur scène, elle est annoncée comme une chanteuse de Moldavie.

Ecoutez, ce dimanche, le 17 mai, à 20 h 15 (heure française), un récital de musique vocale française interprétée par la mezzo-soprano moldave, Diana Axentii. Diana Axentii Au programme : des œuvres de G. Bizet, J. Massenet, C. Debussy, H. Duparc. Ce sera en fait la retransmission du concert donné (...)

Ionel Manciu, un jeune musicien moldave, a cueilli des applaudissements sur des scènes réservées aux grands de la musique classique - au prestigieux Carnegie Hall à New York et au Barbican Hall à Londres, tout comme au Royal Concertgebouw à Amsterdam. Son activité artistique est en plein essor et la plupart de ses collaborations et concerts sont d’un profil élevé.

Le cycle de la vie de cette cantatrice qui a laissé des traces éternelles dans l’opéra de la seconde moitié du XXe siècle s’est terminée en 2012. Elle est décédée dans sa villa sélecte située rue Mateevici, à Chisinau, qui lui avait été offerte par les autorités soviétiques, un décès survenu après plusieurs années de lutte contre la leucémie qu’elle avait « acquise » à Tchernobyl, où les mêmes autorités soviétiques l’avaient envoyée chanter pour d’autres victimes de la catastrophe nucléaire.

Radio Europe Libre Moldavie a organisé des débats sur la « Musique - entre protestation et conformisme ». Voici un aperçu des réflexions de Mihai Poiată, un des participants à ces débats, sur l’art comme résistance et la résistance à travers l’art.

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | Tout afficher