Littérature

Les premières traductions des œuvres littéraires des écrivains moldaves ont été faites pendant la période soviétique, quand l’Etat mettait en place des programmes spéciaux de soutien aux écrivains jouissant d’appréciation. Dumitru Crudu et Vladimir Besleaga A présent, comme chaque écrivain doit (...)

Prochain lancement en France du roman « Le Royaume de Sasha Kozak » (en roumain –« Tărâmul lui Sașa Kozak ») de l’’auteur moldave Iulian Ciocan, paru chez Belleville éditions. Un roman social et intimiste sur la grande désillusion morale d’un pays à l’identité trouble. ... Sur les trottoirs sales et gris (...)

Article de Gilles Ribardière C’est toujours avec émotion qu’on met en valeur une jeune maison d’éditions, surtout si elle publie une littérature de qualité et qu’elle le fait avec beaucoup de soin. C’est le cas de BELLEVILLE Editions. En choisissant ce titre, Marie Trebaol et Dorothy Aubert (...)

Article de Gilles Ribardière Voilà un roman paru en France il y a quelques années (2014) et dont l’écriture en langue originale, le russe, bien que remontant à 2006, colle à l’actualité. Les habitants de ce pays aspirent en effet à une vie meilleure qu’ils pensent pouvoir trouver notamment en (...)

Aperçu de Gilles Ribardière Depuis quelques années parviennent en France des ouvrages d’auteurs moldaves qui témoignent d’une réelle vitalité de la création littéraire. Il faut en particulier rendre hommage aux traducteurs et maisons d’édition qui osent l’aventure, malgré l’image assez floue qu’ont les (...)

La journaliste d’origine moldave, Olga Căpăţâna, a récemment lancé à Paris sa trilogie constituée des romans "Dobrenii", "Lilith" et „Agent Dublu” ("Double Agent"). La salle réservée s’est avérée trop petite pour accueillir tous ceux désireux de connaître l’auteure. L’argent provenu de la vente de ces livres sera utilisé pour des fins charitables – l’auteure a décidé de le donner pour le traitement de deux Moldaves qui luttent contre le cancer – la cardiologue Lilia Şaragov et le metteur en scène Viorel Mardare.

« Cercle Moldavie » est heureux d’annoncer le Salon du livre des Balkans.

L’écrivaine Tatiana Ţîbuleac, originaire de Moldavie, a remporté le Prix de littérature de l’Union européenne. Le prix lui a été décerné pour son roman „Grădina de sticlă” (« Le jardin en verre »). L’auteure a été nominée pour ce concours par la Roumanie, au côté de cinq autres auteurs. Tatiana Ţibuleac (...)

Irina Nechit : Votre Excellence, qu’est ce qui vous a déterminé à écrire un roman, après avoir offert au public les essais « Politique et Géopolitique », « La Politosphère », « Concernant la politique » ? Quel est le titre du roman ? Quand avez-vous conçu le titre ? Oleg Serebrian Oleg Serebrian (...)

Petru Negura Ayant officiellement lancé à Chisinau et à Ottawa son livre intitulé « Ni héros, ni traîtres. Les écrivains moldaves face au pouvoir soviétique sous Staline », le chercheur moldave Petru Negură invite à la présentation à Paris de son ouvrage paru aux Editions Harmattan. L’action aura lieu (...)

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | Tout afficher