Littérature

La collection "Aujourd’hui l’Europe" des Editions l’Harmattan s’est enrichie d’une nouvelle pièce. Il s’agit du livre « Ni héros, ni traîtres. Les écrivains moldaves face au pouvoir soviétique sous Staline (1924-1956) » par Petru Negură, docteur en sociologie de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales de Paris, maître de conférences à l’Université d’Etat de Chişinău.

- Monsieur Grigore Vieru, comment vit-on quand on est considéré un symbole ? Je ne sais pas si je suis ou non un symbole. Ce que je sais, c’est que j’ai toujours vécu au dehors de ça – j’étais là où il y avait de la tempête, de l’orage et du tsunami… La poésie, est-elle un tourment ou une thérapie ? (...)

Interview par Irina Nechit avec Petru Negură, professeur à l’Université d’Etat de Chişinău, docteur en sociologie, EHESS (Paris) - Cher Petru Negură, comment avez-vous abouti à faire des études à Paris, à la prestigieuse Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales ? J’ai un parcours universitaire (...)

Article par Emilian Galaicu-Păun Emilian Galaicu-Paun et Jean-Jacques Combarel, Président des « Moldaviens » (à droite) Je le sais, par ma propre expérience, comment voit le jour un courant littéraire, une génération de poètes ou, dans des termes plus récents, un mouvement de jeunes (...)

Petru Negura Le Centre d’Etude de la Vie Politique CEVIPOL de l’Université Libre de Bruxelles invite au séminaire intitulé « Littérature et politique en Moldavie soviétique sous Staline (1945-1956) ». Ce séminaire s’inscrit dans la série « Acteurs politiques et sociaux en Europe centrale et orientale (...)

Article par Ana Gutu L’article passe en revue ponctuellement la création des écrivains d’expression française qui sont originaires de la République de Moldavie, et qui ont créé des œuvres littéraires en prose ou en vers en français. Le cas de cet espace culturel est spécifique, car l’acte créateur de ces (...)

Article par Ana Gutu L’article passe en revue ponctuellement la création des écrivains d’expression française qui sont originaires de la République de Moldavie, et qui ont créé des œuvres littéraires en prose ou en vers en français. Le cas de cet espace culturel est spécifique, car l’acte créateur de (...)

Pour chacun il existe une fleur qui adoucit son regard et âme, qu’on considère comme unique et qu’on aime offrir aux proches. Les chrysanthèmes sont d’habitude les fleurs préférées des gens nés en automne, mais pas de Aureliu Busuioc qui, né en automne lui-aussi, adore le basilic (busuioc veut dire en (...)

Alina Baran Pourquoi cette vie est si dure et si cruelle ? Mais en même temps elle est si charmante et si belle ! Un front où tu dois lutter et souffrir, Pour vivre dans cette société et ne pas mourir ! Une ligne blanche qui associe toujours la ligne noire, Qui apporte des soucis, tu peux (...)

Maria Cernobai Cet article insère des poèmes écrits ou traduits par Maria Cernobai, professeur de langue française de Moldavie. En 1979, Maria Cernobai a commencé son activité pédagogique qu’elle n’a jamais abandonnée. Ses disciples ont remporté du succès aux concours régionaux et nationaux et (...)

Articles : 0 | 10 | 20 | 30 | 40 | Tout afficher