Les « Moldaviens », histoire d’une réussite franco-moldave

0 vote

« Les petits ruisseaux font les grandes rivières ».

C’est ainsi que l’on pourrait résumer la philosophie des « Moldaviens », association d’amitié franco-moldave qui fait le lien entre la Moldavie, la France et plus généralement le monde francophone.

Alors qu’elle ne connaissait qu’une poignée de sympathisants au départ (en 2000), l’association créée par Jean-Jacques Combarel a constitué la plus importante liste de diffusion francophone sur la Moldavie, avec plus de 1 500 inscrits.

Grâce à ses actions, le rapprochement entre les deux pays européens s’opère progressivement. L’affluence lors des fêtes franco-moldaves le montre. D’une petite dizaine de personnes lors des premiers repas à Bordeaux, elles rassemblent aujourd’hui une centaine de personnes à Paris, fortes de leurs expériences, de leurs projets et de leurs initiatives.

Engagée en faveur de la francophonie, l’association entend mettre en avant toutes ses dimensions : l’amitié, l’économie, la culture, l’humanitaire, la communication.

Les « Moldaviens » encouragent le développement des liens entre le tissu associatif français et le moldave (québécois également), en relayant les initiatives de l’Association française des étudiants de Moldavie, en faisant se rencontrer les associations françaises entre elles, ou encore en coopérant avec de nouveaux partenaires.

L’économie est également un des piliers de l’association : le développement du pays est certainement le meilleur service à rendre aux Moldaves. Nous encourageons les entreprises françaises à venir s’implanter et investir en Moldavie, en bénéficiant de notre expérience. Un Centre d’affaires franco-moldaves a été ouvert à Chisinau à ces fins.

La culture n’est pas en reste : organisation de concours de photos et de littérature francophone moldave, soutien aux expositions des peintres moldaves en France, donations de livres en français… Faire connaître la culture moldave en France, faire resplendir la culture francophone en Moldavie, deux aspects inséparables pour un échange véritable.

L’action humanitaire se fait dans le respect de chacun : l’opération « Le vin des tsars » consiste à envoyer du matériel médical pour les orphelinats moldaves en échange de l’envoi en France de vin moldave - le « Romanesti ». Les recettes de la vente financent le voyage, et la vente elle-même est l’occasion de faire connaître l’un des aspects les plus savoureux du pays - le vin. In vino veritas comme disaient nos ancêtres communs les Romains : la solidarité internationale peut prendre des tours inattendus.

En matière de communication, l’association a mis en place le portail francophone de la Moldavie www.moldavie.fr, devenu incontournable. Le site connaît une fréquentation en constante progression, avec environ 600 visites par jour. Il est un lieu de rencontre qui entend donner de la Moldavie une image positive et réelle.

L’association est également le principal soutien de la candidature de Chisinau pour l’organisation du Sommet de la Francophonie à Chisinau en 2012.