Poster un message

En réponse à l’article :

« Le calvaire de mon enfance »

Il y a 58 ans, pendant la nuit du 5 au 6 juillet, s’est déroulée « l’opération Sud », lors de laquelle 50 000 Bessarabiens on été déportés en Sibérie. Leurs fermes ont été occupées par des soi-disants « spécialistes » amenés de différentes régions de Russie pour « donner un coup de main » aux indigènes et construire une vie nouvelle.

Voilà ci-dessous l’histoire d’un homme dont l’enfance s’est passée loin, en Sibérie, mais qui n’a pas succombé. Il s’agit de Grigore Rusnac, né le 7 juin 1940, à Trifanesti, dans le district de Floresti.

Rajouter votre témoignage

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?

Votre adresse email ne sera pas rendue publique sur le site. Seuls les commentaires sont publiés sur le site. Votre adresse mail est nécessaire pour que nous puissions vous répondre si vous avez une question personnelle.

Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)