Zinaïda Greceanii – candidate à la fonction suprême en Moldavie

0 vote

Le Parlement moldave a fixé pour le 20 mai prochain l’élection du chef de l’état.

Le Parti des Communistes qui détient la majorité parlementaire a désigné pour cette fonction la candidature de l’ex- Premier ministre, Zinaïda Greceanii.

Rappelons qu’étant au pouvoir depuis huit ans, les communistes ont remporté les élections législatives du 5 avril, obtenant 60 sur les 101 sièges. Une voix leur manque cependant pour pouvoir élire le nouveau chef de l’état.

Le président en exercice, Vladimir Voronine, leader du Parti des Communistes, a été élu à la présidence du Parlement. Conformément à la Constitution moldave, il ne peut pas se représenter pour un troisième mandat. Toutefois, il exerce les attributions du chef de l’état jusqu’à l’élection d’un nouveau Président de la Moldavie.

Tout citoyen moldave qui a atteint l’âge de 40 ans, a vécu en Moldavie au moins 10 ans et parle la langue officielle de l’état peut poser sa candidature pour la fonction de chef d’état à condition qu’il soit soutenu par 15 députés.

Le chef de l’état est élu par les voix secrètes de trois cinquièmes de députés. Si après deux tours du scrutin, aucun candidat n’obtient le nombre requis de voix, des élections législatives anticipées sont organisées. Si le Parlement échoue à élire le chef de l’état après les élections anticipées, le président en exercice dissout l’organe législatif et fixe la date des nouvelles élections.

Les partis d’opposition qui ont accédé au Parlement ont refusé de proposer des candidatures et ont décidé de boycotter l’élection du nouveau président moldave, tout en optant pour des élections législatives anticipées.