Union Eurasienne et Moldavie

0 vote

Article de Gilles Ribardière

Ces jours-ci, un débat polémique se diffuse en Moldavie : des pressions se font en vue de l’organisation d’un référendum en faveur de l’adhésion à l’Union Eurasienne, projet d’intégration économique et politique voulu par Vladimir Poutine. Le Président de la Moldavie, Nicolae Timofti, s’y oppose.

Collage photo : www.timpul.md
Collage photo : www.timpul.md

Cette Union Eurasienne concerne à l’heure actuelle la Russie, le Belarus et le Kazakhstan dans ce qui, pour l’heure, n’est qu’une Union Douanière et un espace économique commun. Certains y voient une volonté de reconstituer la défunte URSS !

On peut comprendre l’hostilité du Président Nicolae Timofti : l’intérêt économique n’est pas avéré, et l’utilisation de la procédure référendaire n’est sans doute pas exempte dans l’esprit de ses défenseurs d’arrière-pensées : éloigner la Moldavie d’une attraction vers l’Union Européenne qui, on doit le reconnaître, a du plomb dans l’aile. Il faut dire que la situation actuelle de l’UE peut faire office de repoussoir, et les impatiences d’une partie de l’opinion en vue de s’y accrocher ont pu être déçues, compte tenu de la lenteur des négociations.

Mais on doit aussi comprendre le refus de l’autorité suprême moldave d’être entraînée dans une aventure « eurasienne » : la Moldavie est engagée avec énergie, et succès, dans un processus de respect des règles fondamentales de la Démocratie, tandis que Russie, Belarus, Kazakhstan s’en éloignent à grand pas !

Le 6 septembre 2012