Une paysanne moldave dans un « dîner à la ferme »

1 vote

Article par Christian Aebi

Incollable sur les spécialités payernoises, Natalia Jan Du Chêne défendra les couleurs vaudoises dans la prochaine saison de l’émission culte de la TSR. Béatrice Barton et son équipe la filment toute la semaine à Vers-chez-Perrin.

Enoncé comme cela, forcément, ça va surprendre : Mais la paysanne vaudoise qui portera haut les couleurs du canton à la TSR cet automne… est Moldave ! Elle s’appelle Natalia Jan Du Chêne. Mariée, 38 ans, trois enfants, elle représentera le canton à l’émission « Un dîner à la ferme ». Natalia a un message fort à faire passer à l’antenne : « Les femmes paysannes sont dans l’ombre ! Depuis bientôt dix ans, je travaille tous les jours à la ferme. Pourtant, officiellement, je suis femme au foyer. C’est ridicule. J’espère montrer une autre réalité », dit-elle avec une pointe d’accent.

Militante, Natalia ? Pas seulement. « Nous l’avons choisie pour son naturel et pour l’exemple qu’elle incarne », explique Béatrice Barton, journaliste et productrice de l’émission. Aux côtés de Michel (GE), Noélie (JU) Marie-Gabrielle (VS), Samuel (NE), Martine (JU-BE) et Michel Joseph (FR), Natalia représentera une des facettes de l’agriculture romande.

Hier, peu avant midi, une dizaine de personnes se massaient dans sa cuisine, où l’on filmait la fabrication d’un gâteau payernois.

« Avant de venir ici, en 2001, je ne connaissais rien à l’agriculture, raconte Natalia. Je viens de Chisinau, la capitale de la Moldavie. Un million d’habitants ! »

Lumières, micros, caméras, elle reste zen. « Le principe est simple, raconte Béatrice Barton, nous filmons la vie comme elle se déroule, sans rien préparer ni répéter. » Natalia va être suivie ainsi toute la semaine par l’équipe de la TSR. Vendredi, sera la journée décisive de l’émission, avec le tournage du dîner à proprement parler. Natalia recevra les six autres candidats romands. Elle devra les épater en mettant les petits plats dans les grands. « Je vais faire un repas uniquement avec des spécialités payernoises, raconte-t-elle, détendue. Je vais aussi leur prévoir une petite spécialité… moldave. Mais chut ! C’est une surprise ! »

Les téléspectateurs retrouveront Natalia et tous les autres convives d’un dîner à la ferme dès le 27 août sur leur petit écran.

Article repris sur http://www.24heures.ch/diner-ferme