Un nouveau gouvernement moldave, des aspirations ranimées

Iurie Leanca
Iurie Leanca

Après plusieurs mois de crise politique et d’incertitude, le 30 mai 2013, le Parlement moldave a donné vote de confiance à un nouveau gouvernement dirigé par le libéral-démocrate Iurie Leanca.

Le nouveau cabinet de ministres est composé de huit représentants du Parti Libéral-Démocrate, six – du Parti Démocrate et trois - du groupe des réformateurs libéraux :

Iurie Leancă – premier ministre

Eugen Carpov – vice-premier ministre chargé des problèmes de la réintégration du pays

Tatiana Potîng – vice-première ministre chargée des affaires sociales

Valeriu Lazăr – vice-premier ministre, ministre de l’Economie

Natalia Gherman – vice-première ministre, ministre des Affaires étrangères et de l’Intégration européenne

Veaceslav Negruța – ministre des Finances

Oleg Efrim – ministre de la Justice

Dorin Recean – ministre de l’Intérieur

Vitalie Marinuța – ministre de la Défense

Marcel Răducan – ministre du Développement régional et des constructions

Vasile Bumacov – ministre de l’Agriculture et de l’Industrie alimentaire

Vasile Botnari – ministre des Transports et de la voirie

Gheorghe Șalaru – ministre de l’Environnement

Maia Sandu – ministre de l’Education

Monica Babuc – ministre de la Culture

Valentina Buliga – ministre du Travail, de la protection sociale et de la famille

Andrei Usatîi – ministre de la Santé

Pavel Filip – ministre des Technologies de l’information et des communications

Octavian Bodișteanu – ministre de la Jeunesse et des sports

Le Gouvernement Leanca s’est engagé à faire le processus d’intégration européenne de la Moldavie arriver à un point d’irreversibilité et de concentrer tous les efforts et toutes les ressources afin de signer l’Accord d’Association à l’Union Européene, l’Accord sur la libéralisation du régime de visas et l’Accord sur la création de la zone de libre échange approfondi et complète.

Prevention et lutte contre la corruption, consolidation de la transparence et accès élargi à l’information sont d’autres objectifs principaux du nouveau gouvernement moldave.