Un modèle de femme moderne en Moldavie

0 vote

Article de Cristina Laïcovski

Qu’elle soit reine ou travailleuse, actrice ou chanteuse, militante pour la liberté ou féministe, on sait que la femme a toujours su mettre le monde à ses pieds, en créant autour d’elle un halo de curiosité, de mystère que même aujourd’hui personne ne peut déchiffrer.

Néfertiti, Cléopâtre, Jeanne D’Arc, Coco Chanel, Simone de Beauvoir, Oprah Winfrey, la princesse Diana, Edith Piaf … Ce sont celles qui à travers le temps ont réussi à supprimer l’ancienne idéologie qui décrit la femme comme étant simplement une moitié inférieure de l’homme, en créant ainsi le modèle de la femme moderne.

Nata Albot
Nata Albot

Et de cette manière je veux affirmer que la Moldavie est aussi la patrie des telles femmes-indépendantes, déterminées dans les actions, dont la vie rime avec la réussite. Elles sont nombreuses, mais ici je veux souligner le nom d’une femme que j’admire en particulier pour son activité. C’est Nata Albot - une célébrité du show-business national.

Citez-moi un seul journaliste, rédacteur en chef, qui n’ait pas voulu avoir une entrevue avec Madame Albot ? Ou mieux, une chaîne de TV moldave, où elle ne soit jamais apparue ? Ou une jeune qui ne songe pas d’être comme elle ?

Nata Albot, sans aucun doute, appartient aux personnes qu’on ne peut pas décrire simplement en quelques mots. Étant épouse d’avocat, aujourd’hui elle élève deux enfants : Sonya et Eva. Mais malgré cela, on ne peut pas la considérer « femme au foyer ».

Licenciée en droit, ancienne directrice de la chaîne de radio Pro Fm, journaliste à Pro TV, présentatrice de l’émission TV « Sel et Poivre » (en version roumaine « Sare si Piper »), productrice du premier reality-show en Moldavie « La fabrique de stars », Nata Albot est maintenant Productrice générale de la chaîne de télévision Jurnal TV. Et la liste peut continuer ! Il semble que toute sa vie est dirigée par le slogan « Je peux faire mieux que ça ! ». Professionnelle sans repos, elle est une femme d’affaires dont l’activité semble ne rencontrer que le succès. Car, n’ayant que 31 ans, elle a déjà fait une carrière que d’autres n’ont même pas à 50 ans !

Mais, ce n’est pas la chose que m’impressionne le plus chez cette femme. Sinon que dans ce marathon professionnel, elle trouve du temps pour vivre au sein de la famille, avec ses enfants … La notoriété dont Nata Albot bénéficie et son charme inné l’ont aidée à gagner le statut d’une diva dans les âmes des Moldaves.

Belle, intelligente, forte et maîtresse de son propre bonheur. C’est le symbole de la féminité bien dans sa peau – c’est Nata Albot !