Que signifie être Européen aujourd’hui dans la vision d’une jeune moldave

Article de Cristina Laicovski

Aujourd’hui, chacun de nous assiste à un phénomène bien répandu dans toute l’Europe : c’est le magnétisme qu’exerce l’Union Européenne auprès d’Etats non-européens. On peut vraiment noter qu’un enjeu principal de chaque pays est sans aucun doute l’adhésion à l’U.E. Mais, est-ce que l’U.E. apporte tant d’avantages ? Est-ce que la citoyenneté européenne a une si grande importance ?

A cette question on peut entendre de nombreuses réponses positives ! Vraiment, de nos jours, l’Union Européenne rime avec démocratie, bien-être, stabilité économique, etc. Car ce sont des choses auxquelles en définitive aspire chaque pays. On sait que le désir d’un pays doit être toujours en lien direct avec le désir de ses citoyens. Or justement on constate que de nombreux citoyens encouragent l’intégration européenne, car ils savent que l’adhésion à l’U.E. peut être un atout majeur pour leur pays, et par conséquent pour eux-mêmes. Par exemple, pour un citoyen moldave, « l’Europe », ce peut être la clé pour une vie réussie, avec une gamme infinie des possibilités.

Selon moi, être européen signifie acquérir un enrichissement intellectuel et culturel. Aujourd’hui un sur deux étudiants songe aux études supérieures dans des institutions comme la Sorbonne, Cambridge. etc. L’U.E. compte beaucoup de programmes en matière d’enseignement et de formation : Erasmus, Comenius, Grundtvig, Jean Monnet … Ces programmes permettent de développer les aptitudes, d’atteindre un niveau plus haut de connaissances et d’obtenir la reconnaissance des diplômes et des qualifications professionnelles dans 54 pays. Par conséquent, être Européen, c’est avoir une haute élévation culturelle.

En faisant ses études a l’étranger, un jeune dans le même temps a la possibilité de voyager, de faire connaissance avec la culture d’autres pays, de s’adapter aux nouvelles conditions de vie, de découvrir des habitudes différentes des nôtres. Autrement dit, il enrichit son horizon culturel. Être Européen signifie avoir le chemin ouvert vers de nouveaux horizons. C’est voyager, travailler partout en Europe sans visa.

Pourtant, comme on dit : « Chaque médaille a son revers ». En effet, parmi les avantages offerts par l’U.E., il y a aussi certains inconvénients. On sait que les langues les plus parlées dans l’Union Européenne sont en particulier l’anglais et le français. Aussi celui qui se veut membre de l’U. E. doit approfondir ses connaissances concernant ces langues. Mais ça signifie que la langue maternelle dans des pays comme la Moldavie, l’Ukraine ou la Turquie perdra son importance. Aussi, être Européen, c’est dans une certaine mesure perdre son identité en tant que nation. On sait qu’il y a aussi le risque d’une augmentation du prix de la vie …

Autrement dit, le statut d’Européen apporte autant de profits que d’inconvénients. Pourtant, je suis tentée de plutôt accepter ses avantages. Selon moi, la définition la plus précise de l’expression « être Européen » se trouve dans des verbes comme apprendre, comprendre, connaître, découvrir, partager.

Enfin, être Européen, c’est regarder autrement la vie : c’est être « Unis dans la diversité » !