Pierre Lellouche : Nous souhaitons mobiliser les états de l’Union Européenne dans le dossier de la Moldavie

0 vote
Pierre Lellouche
Pierre Lellouche

Le secrétaire d’état aux affaires européennes au Ministère français de l’extérieur, Pierre Lellouche, a parlé au micro de RFI des priorités du « Groupe des amis de la Moldavie », constitué récemment à Bruxelles.

Selon Pierre Lellouche, la Roumanie et la France optent pour une plus forte mobilisation de l’UE dans le dossier de la Moldavie. « Depuis quelques mois, la Moldavie a un nouveau gouvernement, pro-européen, qui s’efforce d’éliminer les vestiges de l’époque soviétique. Nous essayons de l’aider. Moi et mon collègue roumain, nous avons décidé d’envoyer, au nom des autres états représentés au sein de ce Groupe, une lettre à Catherine Aston, haute représentante pour la politique extérieure de l’UE, pour l’inviter à se mobiliser dans le dossier moldave », a déclaré Pierre Lellouche. « Nous étudierons les besoins des Moldaves dans le domaine économique, nous examinerons le problème des visas et nous suivrons attentivement les évolutions en Transnistrie où des « forces pacificatrices » russes sont déployées. Il serait bien d’identifier, ensemble avec la Russie, des solutions afin que cette partie de la Moldavie retrouve sa place au sein du pays », a-t-il ajouté.

Rappelons que le groupe des amis de la Moldavie a été lancé le 25 janvier 2010, à Bruxelles, dans le cadre d’une réunion de travail organisée par le ministre roumain des affaires étrangères, Teodor Baconschi, et co-présidée par Pierre Lellouche. Iurie Leanca, ministre moldave des affaires étrangères et de l’intégration européenne a été invité spécial à cette réunion.

Il s’agit d’un groupe informel pour l’action européenne de la République de Moldavie, ouvert à tous les états-membres de l’Union Européenne désireux d’accompagner ce pays dans ses efforts d’intégration européenne.

Le 29 janvier 2010