On nous prie d’annoncer : Journée d’études « Moldavie : repères et perspectives »

0 vote
cree logo
cree logo

Le Centre des recherches Europes-Eurasie de l’Institut National des langues et civilisations orientales (INALCO) organise le vendredi, 3 juin 2016 à 09h30, une journée d’études « Moldavie : repères et perspectives ».

Cette action est censée faire l’état des lieux en République de Moldavie. Le projet est basé sur le constat d’une actualité chaotique, d’une instabilité politique aiguë, doublée de scandales financiers et de mouvements de protestation qui font aujourd’hui l’objet d’une intense couverture médiatique.

L’événement se tiendra à l’Inalco, Salle 3.05 (65 rue des Grands Moulins, PARIS
75013)

*** *** ***

MOLDAVIE, REPERES ET PERSPECTIVES

La journée d’études « Moldavie : repères et perspectives » est consacrée à un état des lieux de la République de Moldavie. À l’initiative de ce projet réside le constat d’une actualité chaotique, d’une instabilité politique aiguë, doublée de scandales financiers et de mouvements de protestation, qui font aujourd’hui l’objet d’une intense couverture médiatique.

La crise est multiforme, profonde, et c’est sa complexité que nous nous proposons de décrypter. La perception des enjeux moldaves se situe nécessairement à la croisée d’analyses de la situation internationale et régionale, de la politique russe dans son « étranger proche » et de l’UE dans son « voisinage », des recompositions postcommunistes du paysage politique intérieur et de la société moldave, sans oublier les héritages des périodes antérieures.

Il s’agit donc de mener une réflexion qui ancre l’actualité dans le temps long, qui combine les enjeux théoriques et vécus, les perspectives des décideurs et des acteurs locaux et celles des acteurs et des observateurs extérieurs. Un retour sur quelques repères historiques et culturels et sur les déchirements identitaires hérités de l’histoire autour de la langue, de la religion et des frontières occupera la matinée.

Autant d’éléments au cœur des enjeux les plus actuels, auxquels l’après-midi sera consacrée : il s’agira de mener une réflexion et un dialogue entre acteurs et experts, en prise directe avec le terrain, sur les questions militaires, politiques et géopolitiques qui secouent le pays.