Lettre spéciale juillet 2010

0 vote

La communauté orthodoxe moldave de Paris célèbre sa fête patronale le 11 juillet 2010

La communauté orthodoxe moldave « L’Ascension de notre Seigneur Jésus Christ et Saint-Stéphane le Grand » invite à la fête de la paroisse consacrée à Saint-Stéphane le Grand.

La fête sera célébrée le dimanche 11 juillet 2010, à 10h00.

Une divine liturgie sera officiée à cette occasion par Son Eminence le Métropolite Joseph. L’office sera suivi d’une agape fraternelle à 13h00.

Vous êtes tous les bienvenus et merci de bien vouloir y convier tous vos proches.

Adresse de l’église :

125, rue des Ruffins

93100 Montreuil

Site : www.moldova.co.nr

Pour toute information supplémentaire, appelez le prêtre Valeriu Jornea au 06 30 24 54 01 ou 01 34 17 63 99.

le prêtre Valeriu Jornea -  voir en grand cette image
le prêtre Valeriu Jornea

La Moldavie est un état laïc dont la liberté religieuse est garantie par la Constitution. La quasi-totalité de la population est de religion orthodoxe, et celle-ci coexiste avec plusieurs autres confessions religieuses, telles que celles des « Témoins de Jéhovas », « Vieux-croyants », Juifs, Pentecôtistes, Musulmans, etc.

Puisque la religion orthodoxe existe en Moldavie depuis des siècles, plusieurs traditions religieuses ont été parfaitement assimilées par les Moldaves qui, sans être des pratiquants très actifs, se conforment aux traditions liées aux plus grandes fêtes religieuses, comme Pâques ou Noël, ainsi qu’à celle liées aux événements de la vie familiale.

Ce fait explique l’apparition des églises orthodoxes dans plusieurs villes étrangères avec une forte concentration de migrants moldaves.

A Paris, c’est le prêtre Valeriu Jornea avec son équipe d’animation pastorale qui sont au service de la communauté orthodoxe moldave. Il s’agit d’une équipe restreinte dont chaque membre accepte de participer à l’animation de la communauté. Ils sont nommés par le prêtre pour cette mission. Ouverte à tous, l’équipe prépare et assure l’animation des messes de chaque week-end, chants, prières, lectures.

Des messes sont célébrées chaque dimanche et les jours de grandes fêtes religieuses. En plus, l’équipe dispense une heure et demie de catéchisme et de langue roumaine par semaine (le dimanche). Les dimanches, après la divine liturgie, les paroissiens se réunissent pour retrouver des compatriotes, ainsi que pour manger des plats traditionnels moldaves.

Les portes de l’église sont ouvertes pour tous les désireux d’en franchir le seuil.