Le programme du Gouvernement Filat : „Intégration européenne : Liberté, Démocratie, Bien-être”

0 vote

Le vendredi, 25 septembre 2009, le Parlement moldave a donné vote de confiance au programme de gouvernement et au cabinet de ministres proposés par le candidat à la fonction de Premier ministre, Vlad Filat. Lenouveau cabinet a été voté par les 53 députés-membres de l’Alliance pour l’Intégration Européenne. Les députés communistes se sont abstenus.

Ce programme este axé sur 5 priorités : intégration européenne, ré-intégration territoriale du pays, suprématie de la loi, sortie de la crise économique-financière et croissance économique, décentralisation du pouvoir et autonomie locale.

Le programme d’activité du Gouvernement, en ensemble, vise à assurer un haut niveau de vie de la population, à consolider l’état de droit et à réaliser l’intégration européenne du pays”, est-il dit dans le document.

« Ce sera un gouvernement technique. Le mot « ordre » signifiera responsabilité pour la destinée de nos citoyens. Nous construirons une société solidaire dont chaque membre participera à la réalisation des objectifs fixés », a dit Vlad Filat, le nouveau chef du cabinet de ministres.

Dans son discours, Vlad Filat a mentionné que la ré-intégration territoriale du pays est une priorité pour le nouveau gouvernement. A ces fins, le processus de négociations dans la formule 5+2 sera repris. En plus, le nouveau gouvernement remettra en question la démarche de retrait des unités militaires russes de la région de l’est de la Moldavie qui seront remplacées par une mission internationale civile de maintien de la paix.

Afin de mettre en place un programme viable de relance économique du pays et de lutte contre la crise économique, le cabinet Filat entamera d’urgence des consultations avec les cercles d’affaires, la société civile, les partenaires de développement de l’étranger. En plus, le Gouvernement relancera les négociations avec le Fonds Monétaire International et avec d’autres institutions financières internationales afin d’obtenir de l’assistance financière.

Le nouveau cabinet de ministres se propose de redresser la situation dans le domaine des droits de l’homme, de réformer le système judiciaire, le Parquet et les institutions de force.

Le Conseil Coordinateur de l’Audiovisuel sera dépolitisé. Une réforme de l’administration publique centrale sera mise en œuvre afin de supprimer les institutions inefficaces et d’optimiser les dépenses administratives.

Dans le domaine de la politique étrangère, l’objectif majeur sera l’intensification du dialogue avec l’Union Européenne et la mise en place des réformes requises afin d’obtenir le statut de pays-candidat à l’adhésion à cet organisme européen.

Les relations de bon voisinage et l’édification des partenariats stratégiques avec la Roumanie, l’Ukraine, la Russie et les USA constitueront une autre priorité pour le gouvernement moldave.

En ce qui concerne le domaine social, le cabinet Filat se propose de réduire la pauvreté et l’inégalité sociale, d’élargir l’accès de la population à des services médicaux et sociaux de qualité et d’améliorer le niveau de vie des familles défavorisées.

Dans le domaine de l’éducation, on mettra l’accent sur la modification du système de rémunération des enseignants et sur la simplification des programmes scolaires.

Afin de contrecarrer le phénomène de la migration, le Gouvernement créera de nouveaux emplois, réduira le chômage et prendra des mesures d’intégration des Moldaves rentrés au pays.

Le cabinet de ministre assume de respecter les droits des minorités ethniques, de favoriser le développement de leurs langues et cultures.

*** *** ***

Vlad Filat a 40 ans. Il est président du Parti Libéral-Démocrate de Moldavie. Il est juriste, ayant fait ses études universitaires en Roumanie.

En 1998-1999, Vlad Filat a dirigé le Département gouvernemental Privatisation et Administration de la Propriété Publique. Lors de la période mars-novembre 1999, il a été Ministre d’Etat.

En 2000, Vlad Filat devient vice-président du Parti Démocrate de Moldavie et en 2005 il est élu député sur la liste électorale de ce parti.

En 2007, il quitte le Parti Démocrate et crée le Parti Libéral-Démocrate de Moldavie qu’il dirige jusqu’à présent. Aux législatives anticipés du 29 juillet dernier, son parti a obtenu 16,57% des voix.

Vlad Filat est marié et a deux enfants.