Le Parlement moldave n’est pas parvenu à élire le nouveau chef de l’état

Marian Lupu
Marian Lupu

Aujourd’hui, le 10 novembre, le Parlement moldave élu le 29 juillet dernier a fait la première tentative de désigner le chef de l’état. Le seul candidat qui a posé sa candidature à la fonction suprême, Marian Lupu (ancien président du législatif) n’a pas accumulé les 61 voix requises pour devenir chef de l’état. Seuls les 53 députés de l’Alliance pour l’Intégration Européenne ont voté pour sa candidature, tandis que les 48 députés du groupement parlementaire d’opposition du Parti des Communistes ont boycotté l’élection.

Les jours à suivre, la Commission spéciale chargée de l’organisation de l’élection du chef de l’état établira la date du deuxième tour du scrutin. Au cas d’échec du second scrutin, de nouvelles élections seront organisées lors d’un délai de 30 jours depuis la date du scrutin ordinaire.

Si aux nouvelles élections les députés n’aboutissent toujours pas à élire le chef de l’état, le Parlement sera dissous par le Président par intérim et des élections législatives anticipées auront lieu. Cependant, la date de ces élections ne pourrait pas être établie avant le mois de juin 2010, car la législation moldave n’autorise pas deux dissolutions du Parlement et donc deux élections anticipées pendant une seule année, raison pour laquelle les nouvelles anticipées ne pourraient pas être annoncées avant juin 2010 (la date des dernières anticipées avait été fixée en juin dernier).