Le Ministre des Affaires Etrangères et de l’Intégration Européenne de la Moldavie, Iurie Leanca, à Science Po Paris

Article de Gilles Ribardière

Ce premier février, le Ministre des Affaires Etrangères et de l’Intégration Européenne de la Moldavie, Monsieur Iurie Leanca, accompagné de l’Ambassadeur Oleg Serebrian, a consacré deux heures de son temps passé à Paris, parmi les rencontres officielles, à présenter la situation de son pays, ainsi que la question des relations avec l’Union Européenne dans les locaux du prestigieux Institut d’études politiques (Science Po). Outre des personnalités invitées étaient présents des étudiants. Florent Parmentier était à l’initiative de cette rencontre qui avait pour modérateur Sami Andoura, chercheur à la fondation Notre Europe-Jacques Delors.

Le ministre a impressionné l’auditoire tout d’abord par la qualité de son français, intervenant sans note, ensuite par la clarté de ses positions, rejetant la langue de bois en exprimant avec fermeté les positions de son gouvernement s’agissant de sa volonté de viser l’adhésion à l’Union Européenne et non pas quelque association à minima.

Florent Parmentier et Iurie Leanca
Florent Parmentier et Iurie Leanca

A une question d’une étudiante sur la manière dont le pays pouvait faciliter le retour de ses jeunes partis à l’Ouest pour acquérir des compétences, il n’a pas caché la réalité : on a besoin d’eux, des fonctions les attendent, mais avec, c’est évident, de faibles perspectives salariales. C’est l’aventure consistant à construire un avenir meilleur pour le pays, à contribuer à le positionner parmi les pays qui comptent en Europe, à relever un véritable défi qui ne peut que les motiver. Ma voisine, Moldave appartenant à la diaspora, a ressenti une réelle émotion dans la façon dont le Ministre a exprimé cette situation, et a souligné sa sincérité. C’est du reste l’impression générale que l’on retire de cette conférence : sincérité, qu’il convient d’associer à compétence.

Nous reviendrons prochainement sur les propos de monsieur Leanca.