Lancement à Bruxelles du programme "Rethink Moldova" („Repensons la Moldavie”)

Le 24 mars, à Bruxelles s’est tenue la réunion du « Partenariat pour la Moldavie ». Un groupe de hauts officiels moldaves, en tête avec le Premier ministre, Vlad Filat, y étaient présents. Un nombre record de donateurs ont participé à cette réunion : représentants du Groupe Consultatif du Conseil des Donateurs, de la Commission Européenne, de la Banque Mondiale, de l’ONU, du DFID, de SIDA, ainsi que d’autres institutions financières européennes.

Vlad Filat
Vlad Filat

Le rapport présenté par Vlad Filat a été axé sur la stratégie de développement à long terme de la Moldavie intitulée « Relance de la Moldavie ». « Mon pays mérité d’être regardé et perçu d’une façon nouvelle, comme un pays qui s’est ouvert au dialogue et au respect des valeurs démocratiques », a dit Vlad Filat. « Nous sommes venus de Moldavie avec des projets ambitieux et, en même temps, réalistes. Nous sommes persuadés qu’ensemble nous pouvons faire de bonnes choses », a-t-il accentué.

Son rapport a donné des fruits – un aide financière en valeur d’à peu près deux milliards d’euros dont la Moldavie bénéficiera dans la période 2010- 2013. L’argent sera canalisé vers le développement de l’infrastructure, des institutions sociales, de l’agriculture et du réseau d’approvisionnement en gaz naturel.

Lors de cette réunion, le commissaire européen pour l’élargissement et la politique de voisinage, Stefan Fule, a mentionné que la Moldavie est plus qu’un voisin pour l’Union Européenne. « La Moldavie est notre partenaire proche avec lequel nous collaborons pour que le voisinage de l’UE soit plus stable et prospère. La stabilité à la frontière amènera de la stabilité au sein de l’UE aussi », a dit Stefan Fule.

A son tour, le premier ministre moldave a fait part de son espoir que les partenaires européens seraient fiers d’avoir prêté leur contribution aux processus de réforme et modernisation déroulés en Moldavie : « Je voudrais vous assurer que le succès de la Moldavie sera votre succès aussi et je vous appelle à rester à nos côtés dans la voie vers ce succès, parce que les citoyens de la Moldavie le méritent. »

La secrétaire d’état américaine, Hillary Clinton, a salué l’initiative de l’UE et de la Banque Mondiale de soutenir la Moldavie à cette étape de sa relance économique, tout en mettant en évidence la disponibilité des Etats-Unis de soutenir les autorités moldaves dans leurs efforts de réaliser des réformes démocratiques.

Le 25 mars 2010