La nuit du Réveillon

0 vote

La nuit du Réveillon qui marque le carrefour des ans est conçue comme un moment très mystérieux et féerique.

Beaucoup de traditions rustiques sont liées à la nuit du Réveillon. Conformément à une tradition ancienne, au mileu de cette nuit on éteint la lumière ou bien tout autre feu et on la/le fait rallumer. Ceci symbolise « l’enterrement » de la vielle année et la naissance de la nouvelle année.

Il ne faut pas dormir à la veille du Jour de l’An, car, dit-on, celui qui dort pendant cette nuit, « dormira », ou paressera, pendant tout l’année.

Pendant la nuit du Réveillon, les jeunes filles qui souhaitent rêver à leurs fiancés se mettent, avant d’aller dormir, une feuille de basilic sous la langue.

Les vieux font un soit-disant calendrier de l’oignon. Douze feuilles d’un oignon, représentant les 12 mois de l’année, sont remplies par la même quantité de sel. Chaque feuille se voit attribuer un nom de mois. Le lendemain, on « lit » dans les feuilles d’oignon, c’est à dire, on estime la quantité d’eau accumulée dans chaque feuille. La feuille la plus remplie indique le mois le plus pluvieux. Le mois correspondant à la feuille où le sel n’a pas changé sera sec, tandis qu’au le mois où le sel est moitié sec, moitié humide, le temps sera variable.

Les vieux savent également “lire dans les cieux” : la pleine lune présage la prospérité et de riches récoltes pendant la nouvelle année.