La Moldavie, une destination méconnue et pourtant …

10 votes

La Moldavie est un pays que vous n’auriez probablement jamais considéré pour vos vacances. Et pourtant, c’est un pays exceptionnel, voici pourquoi…

Normalement, je n’écris jamais d’article sur un pays en général pour plusieurs raisons. La première est la redondance d’articles en ligne sur la plupart de pays. La seconde c’est qu’en parlant du pays en entier, on ne peut donner autant de détails que lorsqu’on aborde une activité ou un lieu spécifique lié à ce pays. Mais pour la Moldavie, il me fallait un article introductif. En effet, la première fois que Denis s’est présenté à moi et qu’il m’a dit qu’il était Moldave, j’ai prétendu que je savais où c’était, mais je n’en avais aucune idée. Je ne savais même pas que c’était un pays.

Un peu d’histoire pour comprendre la Moldavie

Il faut dire que ce pays est jeune, moins de 26 ans. Et qu’il est relativement petit (mais tout de même plus grand que la Belgique), enclavé entre deux grands pays que sont l’Ukraine et la Roumanie. Ce tout petit bout de territoire qu’est la Moldavie est lui-même divisé en 2 voire 3 zones.

La Transnistrie en est une, région limitrophe de l’Ukraine à environ 70km de la capitale moldave, Chisinau. La Transnistrie est un pays autoproclamé, possédant ses propres frontières protégées par l’armée russe. Ce pays n’est reconnu que par la Russie et possède sa propre monnaie (non échangeable en dehors de la Transnistrie d’ailleurs). Denis est d’ailleurs né en Transnistrie et y a vécu une partie de son enfance. Les raisons qui ont poussé cette région à se déclarer indépendante et à imposer ses frontières et son gouvernement à la Moldavie, sont principalement liées à la chute de l’URSS. Russophones, les transnistriens ne se sentaient ni Moldaves, ni Ukrainiens et voulaient protéger l’industrie soviétique présente sur leur sol.

La seconde région qui se veut autonome mais qui n’a ni frontière, ni monnaie, est la région de Gagauzia, située au Sud du pays. Cette région est principalement peuplée de Gagauziens (principalement turcs) et leur langue officielle est le russe. Enfin, la dernière région et la plus grande est la Moldavie, dont la langue officielle est le roumain et qui est le pays reconnu par l’ONU dont la capitale est Chisinau et où la majeure partie de la population vit.

Pourquoi la Moldavie ?

La Moldavie est un pays fascinant, entièrement modelé par la chute de l’Union soviétique et les nationalismes nés de celle-ci. La culture ukrainienne est aussi très forte en Moldavie ainsi que la culture roumaine. Une multiethnicité incroyable pour un si petit pays.

Une nourriture délicieuse et un vin défiant les vins français !

Il y a tant de choses à voir et à faire dans ce pays qui pourtant ne paie pas de mine ; la nourriture est fabuleuse avec des influences de toutes parts, les gens sont aussi chaleureux que froids au premier abord. La culture slave est très forte mais balancée par le côté latin de la culture roumaine.

Il faut savoir qu’avant l’URSS, la Moldavie était une région de la Roumanie, possédant une agriculture très riche et des sols très fertiles. L’URSS s’est d’ailleurs beaucoup servi de la Moldavie pour produire son vin, car si vous ne le saviez pas, la Moldavie possède la plus grande cave à vin du monde !

La culture

Il est incroyable que ce pays soit si méconnu quand on voit sa richesse culturelle. De très nombreuses églises et cathédrales se trouvent en Moldavie et la ville de Chisinau possède de très beaux musées ethnologiques, historiques et de sciences naturelles. Certes, l’anglais n’est pas le point fort des Moldaves et la plupart des infrastructures touristiques sont faibles voire nulles. Mais il faut savoir que c’est aussi le pays le plus pauvre de l’Europe. La Moldavie est connue par les œnologues pour son vin et par les adeptes du tourisme religieux pour ses églises et cathédrales orthodoxes authentiques et magnifiques, telles que celle d’Orhei, localisée dans un endroit incroyable où se situait une mer il y a de cela des millions d’années.

100% bio !

De plus, la plupart des produits vendus en supermarchés sont produits localement ou dans le pays voisin et les 90% des fruits et légumes du marché sont bio. L’agriculture est en effet saisonnière en Moldavie, c’est-à -dire qu’en été vous trouverez des tas de fruits de saison, tels que les melons, pastèques et pêches, en automne, le raisin et au printemps, les cerises. L’agriculture est bio et la plupart du temps -non industrielle. Sur les bords de route, vous verrez souvent des petits marchands de fruits et légumes vous vendant la pastèque issue du champ derrière. La Moldavie est le 125e émetteur de carbone au monde, plaçant le pays loin derrière les autres pays européens au quasi même niveau que le Népal…

Le pays le moins cher d’Europe ?

Eh oui, la Moldavie, étant un des pays les plus pauvres d’Europe, est de surcroît très peu chère ! Comptez 22 lei pour 1€ ou 20 lei pour 1$. En gros, en Moldavie, vous pouvez faire un très bon et copieux repas pour 3 euros, en incluant une bonne pinte de bière locale. Au marché, pour 1 euro, vous pouvez avoir deux pastèques de 13 kilos ou 3kg de pêches. La pinte de bière est aux alentours d’un euro.

Les ressources écologiques et environnementales de la Moldavie

En Moldavie, tout reste relativement local et peu industriel. Ce pays émergent possède de nombreuses ressources écologiques et un sol riche pour l’agriculture. De nombreuses forêts et parcs rendent ce pays très agréable, vert et en font un candidat potentiel au développement de l’écotourisme et du tourisme vert.

Le tourisme en général est peu développé en Moldavie, vous devriez d’ailleurs voir la tête des douaniers quand ils voient mon passeport français, à croire qu’ils n’ont jamais vu de touristes de leur vie autres qu’ukrainiens ou roumains. Mais il est en train de se développer. Les gens recherchant de plus en plus l’authenticité et l’expérience, la Moldavie est l’endroit parfait pour cela. Du coup, le tourisme se développant, il y a un risque que cela se fasse sans contrôle précis et que cela nuise à la richesse environnementale du pays.

Il faut savoir que la Moldavie peut offrir de nombreuses choses tant aux amoureux de culture que de nature. En Moldavie pourrait se développer un tourisme rural, d’aventure, de nature ou encore de culture. La taille modeste des zones urbaines en Moldavie peut permettre à ces différents types de tourisme d’émerger et de donner au pays ce coup de pouce pour développer un tourisme globalement plus responsable. Il faut aussi noter qu’il y a peu d’agents touristiques en Moldavie et que la plupart d’entre eux s’occupent d’envoyer les touristes moldaves à l’étranger. Nous n’avons même pas pu trouver un office du tourisme à Chisinau !

Le tourisme responsable et vert serait un tourisme idéal à développer en Moldavie

Malheureusement, il y existe un gros manque de connaissances sur le sujet, d’organisation de la part du gouvernement moldave et d’infrastructures éco labellisées. La plupart des zones protégées moldaves possèdent une entrée gratuite ce qui montre le peu d’entretien et de considération que le gouvernement moldave donne à ses ressources naturelles, simplement parce qu’ils n’en voient pas le potentiel. Nous avons été choqués de voir des endroits absolument magnifiques, laissés à l’abandon, plein d’ordures, simplement parce qu’il n’y a aucun entretien de l’endroit. Si le tourisme se développe et surtout le tourisme responsable, il y a une chance de voir la gestion de ces endroits améliorée. Donc allez en Moldavie !!!

Quand je suis tombée amoureuse de Denis, je ne savais pas que je tomberais aussi amoureuse de la Moldavie et de l’Ukraine (qui sera un autre sujet de discussion). Ces pays sont largement méconnus et délaissés au profit de destinations plus « exotiques », telles que l’Amérique Latine ou l’Asie. Mais comment ne pas parler d’exotisme quand vous vous retrouvez dans un « bazar » local ou une mamie vous fera une dégustation de son meilleur « brînza » et de sa « smîntîna » fraîche du matin.

Comment ne pas être éblouie quand on assiste au lever du jour avec un soleil rouge flamboyant sur une campagne riche d’arbres fruitiers, regorgeant tellement de fruits qu’ils finissent par pourrir sur la route ? Comment ne pas être émerveillés par les paysages blancs des hivers froids du pays qui lui donnent des allures de petite Sibérie ? Enfin comment ne pas se sentir complètement déphasé quand un douanier regarde votre passeport de haut en bas, vous dévisage et montre votre passeport à ses collègues ?

Nous sommes allés au Mexique, au Vietnam, en Thaïlande, en Espagne, Italie, Islande, Malaisie et dans des endroits plutôt isolées et lointains, car nous aimons l’authenticité, mais la Moldavie reste le seul pays que nous ayons visité qui me semble intouché, totalement authentique.

Article de Fanny Lincoln, repris sur le portail http://www.thegreenpick.com/fr/moldavie-destination-meconnue/

Le 29 août 2016