La MOLDAVIE et son PORTAIL FRANCOPHONE

Encore confondue avec la Syldavie de Tintin, ou parfois avec les Maldives, la Moldavie n’a pas une notoriété évidente. La renommée de Chisinau, la capitale, n’atteint pas, tant s’en faut, celle des pays voisins, Kiev ou Bucarest. Le public francophone découvre pourtant chaque jour combien la Moldavie s’avère un petit pays attachant pour peu qu’on s’y attarde.
Malheureusement, force est de constater que ce n’est pas toujours sous son meilleur jour que la Moldavie apparaît dans la presse internationale. La crise en Transnistrie et la question des trafics dominent la vision internationale de ce pays. Cependant, il est toujours réducteur d’observer un pays sous le seul angle critique. Rencontrant de nombreux problèmes, la Moldavie n’en manque pas moins d’intérêts, présente une population aussi diverse (minorités ukrainienne, russe, bulgare… et même gagaouze !) qu’attachante, et recélant de trésors cachés.

L’association « Les Moldaviens » et le portail francophone de la Moldavie www.moldavie.fr ont été fondée par Jean-Jacques Combarel.

La Moldavie
Encore confondue avec la Syldavie de Tintin, ou parfois avec les Maldives, la Moldavie n’a pas une notoriété évidente. La renommée de Chisinau, la capitale, n’atteint pas, tant s’en faut, celle des pays voisins, Kiev ou Bucarest. Le public francophone découvre pourtant chaque jour combien la Moldavie s’avère un petit pays attachant pour peu qu’on s’y attarde.

Malheureusement, force est de constater que ce n’est pas toujours sous son meilleur jour que la Moldavie apparaît dans la presse internationale. La crise en Transnistrie et la question des trafics dominent la vision internationale de ce pays.

Cependant, il est toujours réducteur d’observer un pays sous le seul angle critique. Rencontrant de nombreux problèmes, la Moldavie n’en manque pas moins d’intérêts, présente une population aussi diverse (minorités ukrainienne, russe, bulgare… et même gagaouze !) qu’attachante, et recélant de trésors cachés.

L’association
Non-gouvernementale, non-religieuse, non-politique, libre de toutes influences, l’association travaille au développement des liens entre la Moldavie et le monde francophone, de favoriser son développement et sa démocratisation dans une perspective européenne.

Enregistrée en France à la préfecture de la Gironde, les deux seules conditions pour y adhérer sont d’être francophone et d’aimer (ou d’être curieux de) la Moldavie. Une ONG « Les Moldaviens » de droit moldave est en cours de constitution.

Le portail francophone de la Moldavie www.moldavie.fr
Afin de remédier à la méconnaissance de la Moldavie, ou à l’image répandue dans les médias internationaux, le portail francophone www.moldavie.fr entend donner une image réelle et positive de ce pays coincé entre la Roumanie et l’Ukraine.

Le portail francophone de la Moldavie www.moldavie.fr entend présenter au grand public une image réelle de ce pays et participer pleinement à son développement européen en multipliant les échanges avec le monde francophone. Toutes personnes intéressées par nos activités peut s’abonner à notre lettre d’information, participer au forum www.moldavie.fr/forum, et proposer vos contributions et remarques à l’équipe du portail et à son président :
Jean-Jacques Combarel : jj chez combarel.net.