La Francophonie en chiffres

1 vote

Le saviez-vous ? La francophonie constitue une aire culturelle majeure au niveau mondial. Quelques chiffres permettent de faire l’état des lieux…

63 États et gouvernements font partie de l’Organisation internationale de la Francophonie, avec la répartition suivante : 49 États et gouvernements membres, 4 États associés et 10 États observateurs.

Acte de naissance de la Francophonie : en 1970 à Niamey, avec la création de l’Agence de Coopération Culturelle et Technique. En 1970, l’ACCT comptait 20 membres. En 30 ans, le nombre de membres de la Francophonie a été multiplié par 3.

Les derniers États entrés à l’OIF sont, en 2004, la Grèce et la Principauté d’Andorre, en qualité de membres associés, et l’Arménie, l’Autriche, la Croatie, la Géorgie et la Hongrie, au titre d’observateurs.

La population totale des États et gouvernements membres de l’OIF est de 710 millions. Elle est en moyenne très jeune. En effet, plus de 40 % des Vietnamiens, des Ivoiriens, des Malgaches ou des Haïtiens ont moins de 16 ans.

Les États et gouvernements membres de l’OIF représentent environ 10% de la richesse mondiale, avec de grandes disparités entre les membres. Ainsi, le Luxembourg 116 fois moins peuplé que la République démocratique du Congo possède un revenu national brut 3 fois supérieur.

Le Canada et la France font partie du G8 alors que 24 membres de l’OIF figurent parmi les pays les moins avancés (PMA).

L’État le plus peuplé de l’Organisation internationale de la Francophonie est le Vietnam avec 81 millions d’habitants (mais avec seulement 0,2% de sa population francophone) suivi de l’Egypte avec 73 millions et la France avec 61 millions.

Le français est langue officielle dans 29 États membres de l’Organisation internationale de la Francophonie soit seule (12 pays), soit avec d’autres langues (17 pays).

Répartition et évolution du nombre de francophones parmi les États et gouvernements membres de l’OIF

En Afrique subsaharienne, les 3 pays qui regroupent le plus grand nombre de francophones et francophones partiels additionnés sont : la Côte d’Ivoire, le Cameroun et la République démocratique du Congo. En pourcentage de sa population, le Gabon est de loin le premier avec 80 % de francophones, suivi par la Côte d’Ivoire, le Congo, le Cameroun et le Sénégal.

Dans les pays de l’Océan Indien, si Madagascar comptabilise le plus grand nombre de
francophones, c’est à Maurice que la langue française reste la plus présente du fait de sa proximité linguistique avec le créole.

En Afrique du Nord, si les francophones et francophones partiels sont plus importants en nombre au Maroc, c’est la Tunisie qui passe au premier plan en pourcentage de sa population.

Au Moyen-Orient, le Liban devance largement l’Égypte en nombre de francophones et en pourcentage de population francophone.

Dans l’ensemble du Canada, le nombre de francophones est en augmentation.

Dans la Caraïbe, en revanche, on constate une baisse du nombre de francophones due notamment aux difficultés récurrentes que rencontre Haïti.

La situation de l’Asie, avec des chiffres très faibles, reste stable. Si l’anglais, par le biais notamment de l’Asean, continue sa pénétration dans la région, le français y demeure la langue de l’enseignement et de la transmission de savoirs dans des domaines très spécialisés comme la médecine.

En Europe centrale et orientale, la Roumanie, puis la Pologne et la Moldavie sont les pays qui comportent le plus grand nombre de francophones et francophones partiels ; en termes de pourcentage de population, la Moldavie devance la Roumanie.

francophonie…

La francophonie, avec un “f” minuscule désigne la communauté intellectuelle rassemblée par l’usage de la même langue

Le français est, avec l’anglais, l’une des deux seules langues parlées sur tous les continents. Le français est la langue étrangère la plus largement apprise après l’anglais et la 9e langue la plus utilisée dans le monde. 175 millions de francophones sont répartis dans le monde, avec 110 millions de francophones réels et 65 millions de francophones partiels.

Avant l’Europe, c’est le continent africain qui détient le nombre le plus important de francophones avec un taux de 11 % par rapport à sa population globale.

L’Algérie, non membre de l’Organisation internationale de la Francophonie, comptabilise la seconde communauté francophone au monde, avec environ 16 millions de locuteurs, suivie par la Côte d’Ivoire avec près de 12 millions de locuteurs francophones, le Québec avec 6 millions et la Belgique avec plus de 4 millions de francophones.

Rappelons qu’il y a environ 500 000 francophones en Israël, plus de 700 000 aux États-Unis et que l’on évalue à plus de 1,2 millions le nombre de Français expatriés (dont 271 000 aux États-Unis).

Dans l’Union Européenne, le français est en 2e position pour le nombre de locuteurs en langue maternelle à égalité avec l’italien (16 %), derrière l’allemand (23,3 %) et devant l’anglais (15,9 %).

Cependant, l’anglais arrive de loin en 1re position pour le classement en langue étrangère (41 %) devant le français (19 %), l’allemand (10 %) et l’espagnol (7 %).

Le français fait partie des 6 langues officielles de l’ONU (avec l’anglais, le chinois, l’espagnol, le russe et l’arabe) et des trois langues de travail de l’ONU (avec l’anglais et l’espagnol).

Il fait également partie des langues officielles de l’Union africaine avec l’anglais, l’arabe, l’espagnol, le français, le kiswahili, le portugais et « toute autre langue africaine ».

96% de la population mondiale parle 4% des langues existantes dans le monde. Inversement, 96% des langues du monde ne sont pratiquées que par 4% de la population mondiale ! 90% des langues dans le monde sont menacées de disparition au cours du 21e siècle.