L’Alliance pour l’Intégration Européenne de Moldavie s’est écroulée

0 vote
Vlad Filat
Vlad Filat

La coalition de gouvernement de Moldavie n’existe plus. Ce mercredi, le 13 février 2013, le leader du Parti Libéral-Démocrate de Moldavie (PLDM), le premier ministre Vlad Filat, a officiellement dénoncé l’accord de constitution de l’Alliance pour l’Intégration Européenne. Vlad Filat a d’autre part mentionné que les libéraux-démocrates restent fidèles au programme de gouvernance et ouverts aux négotiations sur un nouvel accord de gouvernement.

Le PLDM se déclare contre le déclenchement des élections législatives anticipées et plaide pour le maintien de la majorité parlementaire démocratique, tout en mentionnant qu’aucune tentative des collègues de l’ancienne alliance de pousser le pays vers des élections anticipées ne serait tolérée.

Marian Lupu
Marian Lupu

Selon le leader du Parti Démocratique, Marian Lupu, Président du Parlement moldave, le leader du PLDM, Vlad Filat a brisé l’AIE parce qu’il n’oserait pas reconnaître qu’il est incapable de diriger le Gouvernement et d’accomplir les promesses faites aux électeurs en termes de signature de l’accord d’association de la Moldavie à l’UE.

Marian Lupu considère que Vlad Filat est en train de provoquer une crise politique profonde à un moment quand le pays est dans un état désastreux. Dans son optique, en annulant l’Accord sur l’AIE, Vlad Filat a fait le jeu du Parti des Communistes.

Notons que le briefing de Vlad Filat a été précédé ce matin d’une déclaration de presse de Marian Lupu lors de laquelle il a averti le premier ministre qu’il était insensé de compromettre l’alliance. Le Parti Démocratique dont Marian Lupu est le leader s’est dit prêt à se mettre à l’identification de solutions à ce problème impérieux.