Géographie de la Moldavie : vue générale

La Moldavie se situe au sud-est de l’Europe, entre la Roumanie et l’Ukraine. Elle confine au nord, à l’est et au sud à l’Ukraine et à l’ouest - à la Roumanie. La superficie de la Moldavie est de 33 700 km².

Relief

Le relief un peu élevé dans le nord forme dans le sud une plaine au sol fertile et faiblement ondulée. L’altitude moyenne de 147 m culmine à 429 m.

Carte physique
Carte physique

Climat

La Moldavie est située à distances approximativement égales de l’Equateur et du Pôle Nord. D’ici le climat continental tempéré avec une légère influence maritime vue la proximité de la mer Noire.

Les hivers sont froids, relativement plus doux dans le Sud, avec des températures moyennes variant entre - 3° et - 5 °C en janvier. Les étés sont chauds et ensolleillés : la température moyenne dépasse 20 °C, en juillet pouvant atteindre les 40°C. Les précipitations sont faibles et irrégulières. Au sud, elles n’atteignent que 350 mm annuellement. Cependant, dans les hauteurs, le volume annuel des précipitations peut dépasser 600 mm par an.

Cela se traduit aussi dans le régime des rivières qui présentent des crues fréquentes au printemps et des débits très faibles en été.

Cours d’eau

Le territoire du pays est traversé de plus de 3 200 fleuves, rivières et ruisseaux permanents. 90% en ont une longueur inférieure à 10 km et seulement 9 en ont plus de 100 km.

Les plus longs fleuves et aussi les plus importantes sources d’eau sont le Nistru/Dniestr (660 km en Moldavie sur le total de 1345 km), avec ses affluents Raout, Byc, Botna, Rabnitza et le Prout (695 km en Moldavie sur une longueur totale de 967 km) avec les affluents Racovat, Ciouhour, Lapusna.

La frontière de la Moldavie longe le Danube sur quelques centaines de mètres à l’extrême sud du pays.

En Moldavie, il y a 57 lacs naturels avec une surface totale d’environ 62 km² et plus de 3 000 étangs, lacs d’accumulation et réservoirs artificiels d’eau dont la surface totale dépasse les 330 km².

Faune et flore

La situation géographique de la Moldavie sur le continent européen détermine la vaste variété de sa végétation. Les forêts s’étendent sur 10 % du territoire, étant surtout composées de feuillus.

Les forêts occupaient dans le passé environ un tiers du territoire mais aujourd’hui on ne les trouve pratiquement plus qu’au centre et dans le nord du pays. L’âge moyen des forêts est de 40 ans. Les forêts séculaires (appelées CODRU en roumain) occupent environ 2% de l’ensemble de la surface forestière.

La végétation de steppe a été en grande partie remplacée par les terres cultivées (65 % du territoire). La Moldavie a un riche secteur agricole. On y cultive les céréales, des légumes, des fruits et du raisin. La végétation comprend environ 2 300 espèces de plantes sauvages.

La faune est très variée - presque 70 espèces de mamiphères (renards, chevreuils, cerfs, sangliers), 270 espèces d’oiseaux et 10 mille espèces de non-vertébrés. Cependant, la population de certains animaux tels que les loups a considérablement décliné depuis un siècle. Les chevreuils sont abondants mais des daims de Russie extrême-orientale furent introduits pour pallier la disparition d’autres espèces de cervidés. Belettes, martres et blaireaux sont également courants.

Richesses naturelles

Les principaux gîsements et richesses naturelles dont dispose la Moldavie : lignite, phosphore, gypse, calcaire, sable, gravier, pierre de construction, terres noires cultivables.

Du pétrole et du charbon brun ont été découverts récemment dans le sud du pays.