Démission de Vladimir Voronin, président moldave en exercice

0 vote

Le président moldave en exercice, Vladimir Voronin, leader du Parti des Communistes de Moldavie (PCRM) a laissé sous-entendre son intention de démissionner.

Voici le texte intégral d’une déclaration faite par Vladimir Voronin lors d’une ample réunion des activistes du PCRM.

« Dans ma qualité de président du parti, à cet instant crucial pour le pays, ainsi que pour notre parti, je ne peux pas rester dans une position assez incertaine et ambiguë, en exerçant les attributions de chef d’état. Je n’ai pas de motifs moraux, ni politiques pour continuer à détenir cette haute fonction dans l’état. Je suis catégoriquement contre la voie choisie par certains pour diriger le pays. Voilà pourquoi, j’annonce que j’opte pour la position de simple député dans le Parlement pour être aux côtés de mon parti et de son groupement parlementaire.

Je serai avec vous, dans la première ligne. Ce serait honnête et correct. C’est ce que demande notre parti qui a besoin d’encore plus d’organisation et de cohésion. Par cette voie, nous allons mobiliser notre potentiel de plus de 30 mille personnes pour de nouvelles victoires, pour la renaissance de la Moldavie, la consolidation de la dignité de notre peuple et de la confiance dans le lendemain ».

D’autre part, les membres de l’Alliance pour l’Intégration Européenne ont fait savoir que, conformément à la Loi suprême, Vladimir Voronin doit donner sa démission devant le Parlement, pas devant le Parti des Communistes.

Notons aussi que, conformément à la Constitution moldave, Vladimir Voronin doit officiellement démissionner avant le 14 septembre, lorsqu’expire le délai pendant lequel les députés qui détiennent une autre fonction rémunérée doivent choisir entre leur statut de député et cette fonction. Or, Vladimir Voronin a le droit d’opter pour son statut de député et renoncer à sa fonction de chef d’état ou bien continuer à exercer sa fonction jusqu’à l’élection d’un nouveau président moldave.

Si après la démission de Vladimir Voronin l’organe législatif échoue à élire un nouveau président, le président nouvellement élu du Parlement, Mihai Ghimpu, exercera les attributions de chef d’état jusqu’aux prochaines élections législatives.

« Vladimir Voronon doit décider avant le 14 septembre dans quelle qualité il continuera à travailler. S’il décide de ne pas renoncer aux attributions de chef d’état, nous allons saisir la Cour Constitutionnelle », a déclaré le leader libéral-démocrate, Vlad Filat.

A son tour, le président du Parti Libéral, Mihai Ghimpu, a suggéré à Vladimir Voronin d’annoncer publiquement sa démission.

Marian Lupu, président du Parti Démocratique, considère que « la décision de démissionner doit être officielle et doit être rendue publique devant le Parlement ou bien par écrit ».

Le vice-président de l’Alliance « Moldova noastra », Veaceslav Untila, a dit que « Vladimir Voronin a annoncé sa décision de démissionner dans un cercle fermé mais il serait normal de l’annoncer officiellement ».