Demain la Francophonie, de Dominique Wolton

0 vote

Un livre événement

Ce livre passionnant montre combien la francophonie et la Moldavie pourraient gagner mutuellement à mieux se connaître.

Tout d’abord parce que l’on s’aperçoit combien la Moldavie est finalement proche du pluralisme linguistique que l’auteur appelle de ses voeux : pays le plus « francophone » de la région en proportion, il voit la majeure partie de sa population évoluer dans un bilinguisme roumain-russe, et pour les plus jeunes, il faut souvent y ajouter le français et l’anglais.

Ensuite parce qu’en plus de faire un diagnostic juste, Dominique Wolton propose des pistes d’avenir pour rénover la francophonie, visant à dépasser l’enfermement institutionnel et à rapprocher les sociétés civiles des pays francophones, ce qui peut consolider le développement de la société civile moldave.

Enfin, l’auteur nous invite à penser en terme de « francosphère », « c’est-à-dire de sympathie à l’égard de cette langue et de ses valeurs, autant que par rapport à une certaine maîtrise de la langue ». C’est donc la société civile qu’il met au cœur de son analyse, tout autant que les amoureux de la langue française.

Ainsi, voilà bien un livre événement dont on ne peut que recommander la lecture.

Communiqué

Demain la francophonie

2006

La diversité culturelle est l’enjeu politique majeur de la mondialisation. Si chacun veut bien participer à un monde ouvert, c’est à condition de conserver ses racines. Pas de mondialisation sans respect des identités, au premier rang desquelles les aires linguistiques qui traversent les continents, les pays riches et pauvres, du Nord au Sud, de l’Est à l’Ouest.

La Francophonie avec 175 millions de francophones, 63 pays et 711 millions d’habitants constitue un acteur majeur de cette cohabitation pacifique à construire. Mais les Français n’en sont pas fiers, alors qu’il s’agit d’une fenêtre formidable ouverte sur le monde. Ni nostalgie, ni reste de l’Empire, elle est au contraire le moyen de parler de tout. Et d’agir. La France est déjà multiculturelle avec les outre-mers et les enfants de l’immigration. Avec la francophonie, elle est de plain-pied dans la mondialisation et la diversité culturelle. Elle lui apporte une richesse humaine exceptionnelle. La francophonie, un vestige du passé ? Non, elle est la jeunesse et l’avenir. La solidarité et la diversité culturelle en actes. La possibilité de conjuguer autrement, culture, économie, démocratie et société.

Directeur de recherche et directeur de la revue Hermès au CNRS, Dominique Wolton est l’auteur de nombreux essais dont Penser la communication (1997), l’Autre mondialisation (2003), Il faut sauver la communication (2005), tous publiés chez Flammarion. Il est également membre du Haut-Conseil de la francophonie.

Table des matières

INTRODUCTION

I - Diversité culturelle : La nouvelle frontière.

1. Les ruptures de la mondialisation.
2. Les risques du triangle infernal : identité, culture, communication
3. Les aires culturellesau cœur de la troisième mondialisation.
Bibliographie.

II - La mondialisation : une chance pour la francophonie.

1. Revisiter les histoires.
2. Les trois cercles : institution, société civile et militantisme.
3. Fraternité contre communautarisme.
Bibliographie

III - France : Les atouts

1. Ouvrir les fenêtres, retrouver les filiations
2. trois clefs pour la cohabitation culturelle.
3. Sortir du masochisme.
Bibliographie.

IV - Francophonie : les enjeux

1. La troisième francophonie
2. Un changement de braquet indispensable
3. Les chantiers urgents
Bibliographie.

V - Europe : L’autre avant-garde

1. Les autres racines mondiales.
2. Les atouts de la diversité culturelle.
3. Cinq priorités pour l’Europe de demain.

CONCLUSION