De l’« Aventure Kosovo » aux « Aventuriers de l’Humanitaire » : une belle histoire d’entraide

Octobre 2004… Cédric Bonnébault, enseignant et titulaire d’une classe de 2e année à l’Ecole Supérieure de Commerce et de Culture Générale de Martigny, en Suisse, propose à ces étudiants un pari fou… : récolter matériel et fonds, affréter un camion et se déplacer dans une région du Kosovo, touchée par la guerre. Dix-huit jeunes, âgés de 16 à 20 ans, acceptent cette aventure.

Brunch de Noël, soirées-concerts, collectes de matériel (vêtements, postes informatiques, soins et hygiène, scolaire, etc.). Au total, plus de sept tonnes de marchandises que l’équipe achemine en juillet 2005, notamment dans le village de Gurbardh, commune de Malishevë. Informatisation d’écoles et formation dispensée aux enfants sur place, distribution d’habits dans trois villages… et logement sur place, dans des familles qui accueillent tant les jeunes, leur enseignant que les chauffeurs bénévoles.

Opération réussie… Cédric -décide d’acheminer le solde du matériel resté en Suisse, afin de « boucler la boucle ». Cinq jeunes décident de repartir dans ce nouveau défi… que l’enseignant se propose de structurer sur le long terme : l’association « Les Aventuriers de l’Humanitaire » est portée sur les fonds baptismaux en octobre 2005.

Accélération des énergies, une seconde équipe d’une douzaine de jeunes rallie le mouvement et lance une opération « Roumanie », également coordonnée par l’enseignant. Recherche d’un réseau de parrainages, de soutiens logistiques et relationnels… ce qui permet de mener de front les projets « Kosovo - juin 2006 » et « Roumanie-octobre 2006 ». Après deux soirées-concerts, différentes manifestations et récoltes, un repas de soutien… et les incontournables opérations de tri, le camion - loué à un prix avantageux à une association partenaire - repart par deux fois en terres étrangères, avec à chaque fois une équipe, accueillie dans des familles, chargée de distribuer le matériel sur place. Moments forts d’échange et de partage !

Juin 2006 au Kosovo, octobre 2006 en Roumanie… et l’idée qui germe de partir plus à l’Est, Cédric ayant pris des contacts et s’étant intéressé à la situation difficile de la République de Moldavie. Nouveau voyage de reconnaissance de sa part, pour y rencontrer des partenaires et construire un projet fiable sur place. Grâce à l’appui de la Directrice adjointe ainsi que d’une enseignante de français du Collège pédagogique de la ville d’Orhei, au nord de Chisinau, une action se dessine pour l’été 2007. Le Collège, l’hôpital de la ville, une ONG locale - « Les Vieillards », qui tente d’assurer un soutien à domicile aux personnes âgées - et le village de Chistelnita.

En parallèle, une recherche de fonds spécifique et le lancement d’un « Club des 100 », dans lequel les membres s’engagent à verser une somme annuelle de 100 francs suisses, permettant de matérialiser l’engagement des jeunes… un Man d’occasion, de dix-huit tonnes, se trouve frappé aux armes de l’association. Il s’est élancé en juillet, avec une cargaison de plus de sept tonnes… bravant les plus 2’500 kilomètres, avec à son volant Cédric ainsi qu’un aide-chauffeur. Traçant le chemin, ils devancent la dizaine de jeunes qui vont rejoindre Orhei afin d’y décharger le matériel ainsi que rencontrer leurs correspondants moldaves, des jeunes chez qui ils sont hébergés. Procédures administratives en amont, tant en Suisse qu’en Moldavie, passages des frontières et dédouanement final… également dévoreur de temps et d’énergie. Mais l’essentiel est fait… et, même si octobre 2007 verra un nouveau déplacement - le troisième - au Kosovo, la promesse de se revoir et le souvenir du temps passé ensemble sont présents…

Quand il ne reste rien, il reste l’essentiel… « Humanitaire », n’est-ce pas surtout et principalement l’« Humain » et l’« Humanité » ?