Admission 2012 dans les universités de Moldavie : la demande de spécialités diffère des besoins du marché du travail

Article de Rodica Istrati

Ces dernières années, on parle beaucoup de la nécessité de synchroniser l’offre des universités à la demande du marché du travail. En dépit de cela, l’économie nationale est confrontée à un déficit de professionnels, parce que les jeunes ne tiennent pas compte de la situation réelle sur le marché du travail au moment où ils choisissent leur profession. Même si les frais d’études dépassent leurs possibilités financières et la plupart de jeunes réalisent qu’il leur sera difficile de trouver l’emploi convoité, ils préfèrent opter pour une faculté à la mode.

D’autre part, les universités n’ajustent pas leur offre à la situation sur le marché de la main-d’œuvre, choisissant plutôt de s’assurer le financement nécessaire pour une année